Saint-Vincent, oeuvre de Juan-Carlos Gomez-Campusano, artiste Noiséen

Fête de la Saint-Vincent

 

Diacre et martyr, Saint-Vincent, Patron des Vignerons, fut déchiré par des ongles de fer puis brûlé à petit feu au cours de la persécution de Dioclétien. Il est fêté le 22 janvier, le jour qui décide du sort de l'hiver et donc des vignes.

Les vignerons briards ont développé de nombreuses traditions perpétuées par leurs confréries à travers des rites tels que le port de la bannière lors des principales cérémonies et lors des fêtes républicaines.

Parmi ces fêtes, il faut souligner l’importance prise par la Saint-Vincent. Les nombreux témoignages montrent que chacun, petit ou grand, homme ou femme, y participait.

La fête dure quelquefois trois jours. Elle est organisée soit par le marguillier, soit par le vigneron chargé du saint, de la bannière ou du pain béni pendant l’année précédente. A côté de la messe, assortie d’un sermon de circonstance, des banquets et des dîners de famille élargis réunissent les participants qui passent ainsi un long moment à table.